Diagnostic de gestation ovin caprin

echographie-abdominale-chevre_1

Diagnostic par échographie de gestation chez la chèvre

L’échographie se résume essentiellement à la détection des gestations ainsi qu’à celle des pseudo-gestations chez la chèvre. L’échographie se pratique par voie abdominale, la voie transrectale restant expérimentale, longue à utiliser et stressante pour les animaux. Chez la brebis, le suint qui recouvre la peau de l’animal nuit au bon contact ; nous conseillons d’utiliser un mélange eau/gel, de bien mouiller la zone à échographier et de ne pas hésiter à appuyer avec la sonde sur la peau. On peut échographier la brebis soit couchée (dans un berceau ou transat) soit assise, soit debout. Chez la chèvre, on ne retient que la position debout (soit au cornadis soit en salle de traite).

Outre le diagnostic de gestation, chez la chèvre surtout, on recherche aussi la pseudogestation qui se caractérise par l’accumulation d’une grande quantité de liquide dans l’utérus, mais absence de fœtus, de membranes fœtales et de placentomes.

Un diète de 12 à 24 heures facilite l’examen échographique car elle permet de diminuer la taille du rumen et donc de faciliter la visualisation complète de l’utérus.

On utilisera l’IMAGO très portable et facilement manipulable en bandoulière d’un animal à l’autre, équipé soit avec une sonde sectorielle soit avec une sonde convexe.
Ou encore l’EXAGO, plutot en poste fixe lui aussi avec une sonde convexe.

Découvrez nos produits adaptés à cette application clinique

Retour